vendredi 20 décembre 2013

Al Goldstein (1936–2013)

Sa chemise attire les bébittes, d'où la canne de Raid en arrière-plan.
Le pornographe américain Al Goldstein, fondateur du magazine pour adultes Screw, est mort le 19 décembre 2013 à 77 ans d'insuffisance rénale.

Selon un article du New York Times qui vient de lui être consacré, Al Goldstein n'est pas l'inventeur de la revue cochonne, mais il a été le premier à la présenter au public sans la prétention d'être subtil ou sans essayer d'avoir de la classe, à l'inverse de Hugh Hefner et Playboy.

Goldstein publie le premier numéro de son magazine pornographique Screw en novembre 1968 et dès le début promet de ne jamais censurer un poil — probablement abondants à cette époque — et de ne s'excuser pour rien. Il se bâtit une fortune personnelle considérable en bousculant les moeurs, et fait la tournée des grands ducs à New York, une ville qu'il sillonne afin de remplir sa promesse d'écrire une critique de chacun des salons de massage érotique qui y pullulent au début des années 1970. Tout comme son compétiteur Larry Flint (Hustler), l'Amérique de Richard Nixon le traîne souvent devant les tribunaux pour obscénité et il dénonce bruyamment ses ennemis, en retirant un maximum de publicité.

Deux exemplaires de Screw, juste à temps pour vos étrennes.
Fidèle à sa soigneuse image de pornographe malappris et impénitent, il se fait construire un doigt d'honneur de près de 3 mètres et demi de haut dans la cour de sa villa de Pompano Beach, qu'on imagine plus confortable que la prison cubaine où il avait passé quelques mois, dans une autre vie, alors qu'il était photographe de presse et avait pris sans le demander quelques clichés du futur président de Cuba, Raúl Castro.

Al Goldstein n'a été choisi par aucun des participants au pool cette année. Mais votre humble serviteur l'avait dans sa shortlist pour 2013, avant de le laisser de côté. Pour cette ultime injure, et parce que ça va bien avec feu le personnage, je lui dis: Screw you, Al!

(P.S. Puisque la période d'inscription pour 2014 est commencée, voici quelques conseils pour préparer votre liste de condamnés).

Wiki | New York Times

Aucun commentaire :

Publier un commentaire