mercredi 14 mars 2012

Jocko Besne (1994–2012)

Trois prélèvements de sperme par jour. Ça me semble une fréquence acceptable...
Le titre du Nouvel Observateur est fort révélateur : «des milliers de vaches pleurent "Jocko Besne"». Le 7 mars dernier, le troisième taureau reproducteur le plus prolifique de l'histoire de la race Prim'Holstein est mort dans la ferme d'élevage des Pays de la Loire où il résidait, à l'âge de dix-sept ans. Il était retraité depuis un an.

On estime le nombre de vaches laitières issues du travail de Jocko entre 300 000 et 400 000 à travers le monde. En comparaison, le taureau Starbuck, bien connu au Québec, en revendiquait environ 200 000.


Ce sont les chercheurs du Muséum d'histoire naturelle de Paris qui auront l'honneur d'étudier la dépouille du généreux bovidé.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire