jeudi 21 janvier 2010

Célébration du gagnant du Pool Nécro 2009

Voici enfin un compte rendu de la soirée de célébration du gagnant du Pool Nécro 2009, qui s'est déroulée le 16 janvier dernier. L'endroit s'annonçait moins qu'idéal, et la publicité entourant l'événement a donc été limitée vers la fin. Conséquemment, peu de gens se sont pointés, ce qui était parfait, en bout de ligne. On a déjà un plan pour l'an prochain.

En attendant, voici les prix qui ont été annoncés.

Pour la quatrième année consécutive Fidel Castro a remporté le prix Gruyère, remis au condamné ayant dupé le plus de joueurs. Il a survécu à 39 sélections cette année. En comptant celles de cette année, il en est à 197. C'est un record par une marge importante.

La victime ayant donné des points au plus grand nombre de joueurs en 2009, récipiendaire du prix Ficello, a été Patrick Swayze. Trente joueurs l'avaient condamné, ce qui en fait la troisième victime la plus condamnée depuis les débuts du pool, après Augusto Pinochet (37 en 2006) et Jean-Paul II (32 en 2005).

La prix Babybel de la victime la plus jeune de l'année 2009 revient à Werebeast, qui n'était malheureusement pas présent. Cette victime était Don Sanderson, décédé à 21 ans. Werebeast battait alors son propre record de l'année précédente.

La recrue de l'année 2009, qui recevait le prix Cheez Whiz, nous a fait l'honneur de sa présence lors de la célébration des gagnants. Il s'agit de Shwing, qui a terminé au quatrième rang avec 151 points.

Encore en 2009, les prix Emmental (le plus grand nombre de victimes) et le Grand Prix ont été remis à Bazooka_joe, qui a battu ses propres records dans les deux catégories avec dix victimes et 360 points. C'est 101 points de plus que le record précédent. Puisqu'il avait le trophée en sa possession, c'est lui-même qui l'a apporté, avant de se le remettre et de le rapporter chez lui.

Finalement, le prix de participation, tiré aléatoirement parmi tous les 55 participants au pool 2009, a été remis à Lula, qui nous honorait d'ailleurs de sa présence.

Voilà. Tout le monde a survécu à la soirée.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire