jeudi 23 juin 2011

Betsie Gallardo (~1984-31 janvier 2011) #179

Il fallait qu'on en parle... Je venais à peine d'aviser Shwing de ses 17 points obtenus à la suite de la mort de Harley Hotchkiss, en soulignant qu'il se dirigeait vers une probable ascension fulgurante au classement général. Et voici qu'il me répond que nous avons passé une de ses victimes sous silence en janvier...

L'histoire de Betsie Gallardo est pathétique. Orpheline haïtienne, déjà infectée par le VIH à sa naissance, elle fut adoptée par Jessica Bussert, une Américaine, au début des années 1990. Arrêtée en 2009 pour avoir craché sur un policier floridien, Betsie Gallardo écopa d'une peine de cinq ans de prison. À la fin de 2010, alors qu'elle était en phase terminale d'un cancer de la vésicule biliaire et ne pouvait plus manger ni boire, on refusa de la nourrir par intraveineuse en prison, ce qui déclencha une vaste campagne de sympathie réclamant la libération de la prisonnière, qui autrement, était vouée à mourir de malnutrition.


On la libéra finalement en janvier 2011, et elle mourut une vingtaine de jours plus tard, auprès de sa famille adoptive, en Indiana.


Sa date de naissance précise n'est pas connue, mais on sait que Betsie Gallardo avait 27 ans au moment de son décès, ce qui procure 73 points à Shwing... Nous disions précédemment de Shwing qu'il lui suffirait de maintenir sa moyenne des deux années précédentes pour atteindre d'ici la fin de l'année le quatrième rang des meilleurs marqueurs depuis les débuts du pool. Nous n'en sommes qu'à la mi-saison, et le voici déjà au sixième rang au classement général, et au premier rang du pool 2011, à égalité avec francaiscelebres.


La leçon : gardez l'œil ouvert pour détecter ce type d'histoire déplorable, et ouvrez également l'œil pour vous assurer de remarque lorsque l'un de vos condamnés trouvera la mort.


The Body | The Michigan Messenger | J'irai cracher sur vos policiers!

Aucun commentaire :

Publier un commentaire