mardi 14 février 2012

Aaron Ramsey : le buteur qui tue

Aaron Ramsey, perplexe.
C'est une amusante histoire de sorcellerie. Le jeune milieu de terrain d'Arsenal, Aaron Ramsey, entretient un lien particulier avec la mort depuis l'an dernier. En effet, il ne marque vraiment pas souvent, mais chaque fois, une personnalité connue semble se dépêcher de mourir.

Voyez vous-mêmes. Aaron Ramsey a marqué le 1er mai 2011. Vous vous souvenez sûrement de la nouvelle qui nous a tous surpris le lendemain : on annonçait que l'homme le plus recherché par les États-Unis, Oussama ben Laden, avait été assassiné. Son prochain but est survenu le 2 octobre suivant, moins de trois jours avant le décès de Steve Jobs. En Ligue des Champions, le 19 octobre, le but d'Aaron Ramsey précédait d'une journée la mort de Mouammar Kadhafi.


Sachant que joueur gallois avait marqué le 10 février dernier, Whitney Houston aurait dû faire attention avant de prendre son bain le lendemain... Toujours est-il que nous garderons un œil sur l'évolution du club de foot Arsenal et de son milieu de terrain.


Nous avons tenté de trouver un lien semblable entre les six victimes du Pool Nécroludique depuis le début de l'année. Nous avons donc parcouru les sommaires des matchs de la Ligue nationale de hockey des jours précédant chacune des victimes, et nous n'avons rien trouvé d'amusant. Seuls les Capitals de Washingtons ont joué un match la veille ou l'avant-veille de chaque décès, et aucun fil conducteur ne semble unir les statistiques issues de ces rencontres.


Si vous trouvez un lien entre les dates suivantes, prière de communiquer avec nous : les 9, 10, 14, 20 et 21 janvier, et le 11 février 2012. Quel signe précurseur pourrait-on imaginer?

Aucun commentaire :

Publier un commentaire