mercredi 11 novembre 2009

John Allen Muhammad (1960-2009)

Le plus vieux des deux snipers de Washington DC, qui ont sévi en octobre 2002, a été exécuté mardi soir par injection mortelle en Virgine. Au moins dix personnes ont été tuées par John Allen Muhammad et son jeune complice, Lee Boyd Malvo. Celui-ci a collaboré avec les autorités à la suite de son arrestation et purge maintenant une sentence de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

Il semblerait que ces dix morts n'aient été que la conclusion d'une série d'attentats du même type ayant débuté sur la côte ouest. Selon Malvo, le plan impliquait initialement de tuer six personnes blanches par jour pendant un mois, après quoi le duo devait éliminer une femme enceinte en la tirant dans le ventre. Ils devaient ensuite s'attaquer à des policiers de Baltimore. Heureusement, tout n'a pas fonctionné comme prévu.

Après son dernier repas (du poulet, selon son avocat), Muhammad a été conduit dans une petite pièce où il a été attaché à une civière, vers 21 heures. Selon la loi locale, le condamné pouvait choisir la méthode de mise à mort. Il avait le choix entre l'injection mortelle et la chaise électrique. Devant son refus de choisir, on lui a imposé l'injection.

Puisque la loi le requiert en Virginie, six citoyens et quatre membres de la presse étaient présents pour témoigner de la mise à mort. Le décès du meurtrier a été confirmé à 21h11, sans qu'il ait prononcé le moindre mot.

Personne ne marque de points ce soir. Muhammad avait été choisi un total de treize fois dans le cadre de ce pool, de 2003 à 2006. Depuis, on semble l'avoir oublié. Malvo, quant a lui, a été sélectionné trois fois seulement, en 2004. Il demeure en prison et a aujourd'hui 24 ans.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire