dimanche 28 février 2010

Madeleine Ferron (1922-2010)

Écrivaine et essayiste, elle laisse une oeuvre aussi puissante qu'exubérante. Elle a fait autant dans le récit historique (Les Beaucerons, ces insoumis) que dans l'essai (Quand le peuple fait la loi), mais c'est dans la nouvelle qu'elle excellait. Je me délecte présentement de deux de ses recueils : Le chemin des dames et Histoires édifiantes, acquis récemment.

Elle a rejoint son mari, le juge Robert Cliche, son frère écrivain Jacques Ferron et sa soeur peintre Marcelle Ferron.

Bio : Wiki | Nouvelle : Radio-Canada

Aucun commentaire :

Publier un commentaire